-A A +A
Partager sur Facebook
MOT DE LA PRÉSIDENTE

MOT DE LA PRÉSIDENTE

Façonnons les soins infirmiers de l’avenir

Danielle Gélinas
Danielle Gélinas

Chères collègues,

Tout comme ce nouveau printemps, l’avenir de la profession infirmière ouvre la porte à l’espoir.

Force est d’admettre que, malgré toutes les réformes de notre réseau de la santé, peu de choses ont changé. Incontestablement, l’infirmière est la personne qui apporte une stabilité au patient au milieu de la tourmente. Mais encore faut-il que ce patient puisse trouver une porte d’entrée dans le tourbillon actuel. De plus en plus, les infirmières proposent des solutions pour améliorer l’accessibilité aux soins. Plus que jamais, elles veulent utiliser les compétences qu’elles ont acquises. Par exemple, à Québec, la clinique d’infirmières de la Coopérative de solidarité SABSA (services à bas seuil d’accessibilité) est au cœur de l’actualité. Cette coopérative façonne et, nous l’espérons, continuera à façonner l’avenir en préservant l’autonomie professionnelle des infirmières. Dans une dizaine d’années, lorsqu’on relatera l’histoire des infirmières québécoises, je suis persuadée qu’on évoquera la Coopérative de solidarité SABSA comme un moment décisif dans notre réseau de la santé et des services sociaux. Au nom de la santé des Québécois, je vous encourage à suivre l’actualité en ce qui concerne ce sujet et les développements de notre profession, en consultant régulièrement le site Web infOIIQ.

Plusieurs activités, tant provinciales que régionales, se sont tenues en mai et lors de la Semaine de la profession infirmière. D’abord, le premier Symposium des leaders de la santé, qui a eu lieu à Montréal les 4 et 5 mai, a réuni plus de 350 participants. Ce rassemblement a permis d’entendre des conférenciers chevronnés et de partager entre collègues les différentes visions du leadership dans nos milieux respectifs. Puis la soirée de remise des prix Florence a été l’occasion de reconnaître la contribution d’infirmières qui se distinguent dans leur parcours professionnel.

Le 12 mai, à Rouyn-Noranda, lors de l’activité régionale de la Semaine de la profession infirmière, nous avons eu le plaisir d’accueillir Lucie Tremblay, présidente de l’OIIQ. Elle nous a entretenues de sa vision du leadership infirmier, entre autres.

Je profite de cette tribune pour féliciter une fois de plus les lauréates du prix Innovation clinique, du prix Gertrude-Duchemin et du prix de la Relève régionale. Plusieurs infirmières mériteraient de gagner un prix, provincial ou régional, des infirmières qui, jour après jour, travaillent dans l’ombre, mais qui font toute la différence pour les patients. Je répète qu’il ne faut pas hésiter à présenter la candidature de nos collègues qui se distinguent.

Récemment, en compagnie de Marie-Michèle Grenier, membre du Comité jeunesse régional, j’ai eu le plaisir de rencontrer les finissantes du programme collégial en soins infirmiers. J’apprécie beaucoup ces rencontres, car c’est avec plusieurs de ces infirmières de la relève que nous façonnerons l’avenir de la profession.

Enfin, au plaisir de vous rencontrer en grand nombre à notre Assemblée générale annuelle régionale (AGAR) qui se tiendra à Amos le 13 juin. À cette occasion, Carole Mercier, secrétaire générale de l’OIIQ, sera des nôtres.

Je vous souhaite un beau printemps et un bel été, à la hauteur de vos espérances!

Danielle Gélinas

Recherche

Mots clés

TD