-A A +A
Partager sur Facebook
CLINIQUEMENT VÔTRE

CLINIQUEMENT VÔTRE

Fonctionnement d’un guichet d’accès au soutien à domicile

Dans un article précédent, je vous faisais le récit du travail de l’infirmière en soins à domicile (SAD). Aujourd’hui, je désire vous faire connaître le travail en arrière-scène du guichet d’accès au soutien à domicile et son fonctionnement. Comme stipulé dans sa politique de soutien à domicile par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), le domicile doit être la première option à considérer. Ici, on parle du milieu de vie qui convient le mieux. À ce propos, une publication datant de 2003, mais qui est toujours d’actualité, soulève bien les défis de maintenir les gens à leur domicile. « Chez soi : le premier choix, La politique de soutien à domicile » est disponible en format PDF sur le site internet du MSSS. Pour bien comprendre ce qui permet à la clientèle d’avoir accès à des services SAD qui répondent adéquatement à ses besoins, voici un aperçu du fonctionnement de ce guichet.

Étude de la référence

D’abord, les usagers sont référés au SAD soit par les médecins de famille, par les différents intervenants du réseau ou par les intervenants d’organismes communautaires. Parfois, l’usager lui-même ou un membre de la famille en fait la demande. La requête est envoyée au guichet du SAD. Une infirmière clinicienne et une travailleuse sociale s’assurent que l’usager rencontre les critères d’admissibilité. Si tel est le cas, un premier contact est fait auprès de l’usager pour préciser ses besoins. Le dossier est acheminé vers les services appropriés, que ce soit en soins infirmiers, en travail social, en physiothérapie, en ergothérapie etc. Rapidement, une évaluation complète des besoins de l’usager, appelée Outil Cheminements Cliniques Informatisés (OCCI), doit être complétée par un professionnel qualifié du SAD. Le dossier est ensuite présenté à une table de coordination, où les responsables du programme décident des services alloués à l’usager. Bien entendu, les besoins urgents seront comblés dès que le professionnel est disponible pour rendre le service requis.

Les critères d’admissibilité pour les services du soutien à domicile :

  • Une personne résidant sur le territoire desservi, même temporairement.
  • Le besoin de soutien est attesté par une évaluation professionnelle sur la base des besoins exprimés par la personne et ses proches-aidants.
  • La personne et ses proches acceptent de participer au processus de décision et de recevoir les services requis.
  • Le domicile est jugé adéquat et sécuritaire. Il remplit les conditions essentielles pour la dispensation des services à domicile et il est exempt de danger pour le personnel.
  • L’usager est confiné à domicile ou encore :
    • il est plus efficient d’offrir le service à domicile qu’en ambulatoire, éliminant ainsi un risque pour l’usager.
    • il est pertinent, sur le plan clinique, d’offrir des services à son domicile (tuberculose, neutropénie…).
    • l’usager ambulant atteint d’un déficit cognitif est incapable de pourvoir correctement à ses soins, donc, un déplacement peut rendre son comportement dangereux ou entraîner une désorganisation de la personne.

Dispensation des services

Dès la réception de la référence dans le service demandé, que ce soit la physiothérapie, l’ergothérapie, le service de nutrition, etc., l’intervenant contacte la personne et commence son évaluation professionnelle. Il dispense des services à sa clientèle en fonction du plan d’intervention prédéterminé par celui-ci, jusqu’à l’atteinte des objectifs fixés par le professionnel et le client. S’il se présente d’autres besoins qui n’étaient pas présents au départ, l’intervenant se doit de référer le client vers le bon service. Dans le cas où les objectifs sont tous rencontrés, il peut fermer sa partie du dossier et aviser les autres intervenants et le requérant de cette fermeture. Le dossier de cette personne restera actif pour une période de trois mois. Si des problématiques surviennent après cette période, le dossier devra repasser par les étapes du départ.

Amélie De Serres
Infirmière clinicienne aux soins à domicile

Recherche

Mots clés

TD